Nous suivre sur :

402, Montée Masson Suite 1 Mascouche J7K 2L5

Email : info@podiatremascouche.ca

Couvert par la plupart des assurances | Aucune référence médicale requise | Bienvenue aux enfants

Symptômes des maladies du pied - Mascouche

Fasciite plantaire (syndrome de l’épine de lenoir) : est une affection douloureuse du pied qui se manifeste souvent comme une douleur au talon pire le matin. On la définit comme une inflammation au pourtour du fascia plantaire, une bande fibreuse qui va de l’os du talon jusqu’à la base des orteils et dont le rôle est de supporter l’arche plantaire. Elle peut être causée par un pied plat ou creux, le port de chaussures inadéquates, la marche prolongée sur une surface dure, la pratique d’un sport sans préparation ou équipement adéquat ou encore un surplus de poids.

Oignon ou hallux abducto valgus : est une excroissance lente et progressive de l’os sur la base du gros orteil. Selon le stade de  déviation du gros orteil, différents symptômes peuvent apparaître. La douleur, rougeur et difficulté de porter des souliers étroits sont souvent les raison des consultations. L’intensité de douleur varie avec la progression. Le pied compense le manque du mouvement de l’articulation du gros orteil, et la corne, les orteils marteaux et plusieurs autres déviations apparaissent avec le temps si aucune prévention ou traitements ne sont entrepris.Il est important de mentionner que certains traitements préventifs peuvent être conseillés avant l’apparition des symptômes. Parce que les oignons se développent lentement, prenez soin de vos pieds durant l'enfance et aux prémices de votre âge adulte.

Ongle incarné : Décrit par un ongle qui pénètre dans la chair qui l’entoure, il touche le plus souvent l’ongle du gros orteil. L’ongle incarné cause de la douleur, mais peut aussi causer une rougeur et un gonflement (inflammation), et parfois une infection. Ils dérivent souvent d’une coupe des ongles inadéquate, mais aussi à la suite de pressions exercées dans la chaussure. Ils peuvent aussi être héréditaires. Pour empêcher que la plaie ne s’infecte et que l’affection ne s’aggrave, il est important de traiter un ongle incarné dans les meilleurs délais.

Verrues plantaires : Ce sont des lésions bénignes, mais contagieuses, qui résultent d'une prolifération de cellules de l'épiderme. L'agent causal est un virus qui  pénètre la peau via de minuscules coupures dans la couche superficielle de la peau du pied. Dû à la pression exercée sur la plante des pieds, la verrue est repoussée vers l'intérieur et peut être recouverte d'une couche de peau épaisse. Le traitement abrège la période douloureuse et diminue le risque de contagion pour l'entourage.

Les cors et les callosités : causés par le frottement répétitif sur une même région du pied. Le corps se protège de cette friction en augmentant l’épaisseur de la couche de cellules mortes protectrices en superficie. Le débridement de ces lésions ainsi que la diminution de la friction locale soulagent efficacement ces symptômes.

Pied d'athlète : est une infection de la peau par des champignons microscopiques. On retrouve souvent de la démangeaison entre les orteils, surtout entre le 4e et 5e, ou sur la plante du pied. De petites peaux s’arrachent, et la région peut rougir et se fissurer.